Éco Réno
1.4

Dièse Rénova logo

Revêtements muraux écologiques

Notre 4eme volet de Éco-Reno vous informe sur les différents revêtements muraux écologiques existants sur le marché.

Quel revêtement choisir pour les murs de sa maison ?

Plafonnage, enduits, lambris, papier peint… Quel revêtement choisir pour recouvrir les murs de sa maison en pleine rénovation ? Tout dépend de l’ambiance que l’on veut apporter à ses pièces de vie. Petit tour d’horizon des différentes possibilités.

Les critères à prendre en compte pour choisir :

L’esthétique.

L’impact sur la santé. Les finitions murales sont en contact direct avec l’air respiré. Elles constituent ainsi une source potentielle de pollutions intérieures.

L’impact sur l’environnement. Il dépend de la fabrication, de l’origine des composants et de sa durée de vie.

Le confort et le bien-être. Certains revêtements muraux sont plus isolants, d'autres réagissent mieux à l’humidité.

La facilité de pose et d’entretien.

Pourquoi choisir un revêtement écologique pour son mur ?

La principale fonction d’un revêtement mural est de protéger l’habitation concernée et ses occupants des aléas climatiques (pluie, vent, grêle, neige, etc.). Pour ce faire, il doit être choisi en adéquation avec le système de construction et les autres éléments intégrés dans le bâtiment. Il devra également répondre aux conditions techniques, sanitaires et économiques. La personnalisation étant possible, l’occupant pourra également prendre en compte l’aspect esthétique et écologique du matériau.
Spécialement pour les murs intérieurs de la maison, la matière de recouvrement entre en contact avec l’air de la pièce. Si elle est fabriquée à partir de substance nocive, elle peut très vite devenir une potentielle source de pollutions. Pour donc garantir un bien-être optimal, il est indispensable de limiter les impacts environnementaux en optant pour une solution écologique et naturelle. Cette dernière devant être antistatique, anallergique tout en laissant passer les vapeurs et en restant hygiénique longtemps.
Un matériau écologique est celui obtenu à partir de composants d’origine naturelle ou d’ingrédients semi-transformés et recyclables. La gamme de ses produits est tenue de respecter les principes de :

Présentation d’un écobilan favorable

Durée de vie assez longue

Réduction des pollutions intérieures

Contribution au confort thermique, acoustique et hygrométrique

Réduction des consommations d’énergie

A cet effet, un cahier de charges indiqué par un label permet de lister les critères environnementaux et/ou sanitaires respectés par chacun de ces matériaux. Ces derniers offrant également la même durabilité, une isolation thermique et acoustique, une perméabilité à la vapeur d’eau des parois que les autres matières.

Nos suggestions de revêtements muraux écologiques :

Les papiers peints intissés pour leur originalité

Pour un développement durable, la génération des papiers peints en vinyle peut être remplacée par celle des intissés. Sans chlore, facile à poser, ce matériau traditionnel non lavable et plus sensible à la lumière se compose uniquement de fibres cellulosiques. C’est d’ailleurs l’un des meilleurs sur le marché. Il est très rare, fragile et ne doit pas être mis sur les murs des pièces humides.
Il existe d’autres variantes plus solides fabriquées à partir de 75 % d’éléments recyclés, de fibres de copeaux de bois de pin naturel, et de liants naturels. Les motifs étant réalisés à l’aide d’encres à base d’eau, sans solvant. On pensera toutefois penser à vérifier la proportion de papier recyclé utilisée dans la fabrication.
Revêtements muraux écologiques : les matériaux en fibres naturelles
Généralement tissés à partir de fibres naturelles et végétales, ces types de revêtements représentent également une solution écologique pour les murs. Elles sont très esthétiques et pour la plupart disponibles en plusieurs modèles de formats, finitions et teintes différents. Dans le lot on retrouve ceux fabriqués à base de :

Jute

Coton

Fibres mélangées

Écorce de noix de coco

Sisal : à tenir loin des tâches

Jonc de mer : très faciles d’entretien

Le bois pour ses multiples possibilités de décoration

Le bois en lui-même est matériau de construction naturel issu de branches d’arbres. Renouvelable et sain, il est utilisé pour sa résistance aux chocs ainsi que sa capacité à réguler l’humidité et à laisser passer la vapeur. Ce qui crée souvent un climat intérieur chaleureux et une sensation de bien-être. Il permet en outre de donner aux murs sur lesquels il est posé une allure à la fois traditionnelle et moderne.
L’autre avantage offert par ce type de revêtement est la multiplicité des offres sur lesquels il se présente. En effet, le bois est proposé sur le marché sous toutes sortes de couleurs et formes. Les plus écologiques sont le bambou, le châtaigner brut et le cèdre en :

Lambris : panneau de planches posées verticalement, horizontalement, en mosaïques

Traditionnelles bardeaux

Panneaux de bois

Bardage en bois

Lattage

Parquet

La pose d’un revêtement en bois peut nécessiter l’application d’une couche de protection sur le mur concerné. Dans le cas d’un bardage, il serait également possible de fixer ce dernier sur double lattage après avoir installé un pare-pluie. Ce qui permet de laisser une lame d’air favorisant ainsi la conservation du bois.

Le carreau écologique pour une variété de matériau

Tout le monde connaît le carrelage ! Il s’agit de petites plaques fabriquées à partir d’autres matériaux tels que la céramique, la pierre, le marbre et autres. Pour les modèles naturels, on optera pour ceux en grès cérame ou en matières recyclées comme les mosaïques de pâte de verre. Très résistants aux chocs et à l’usure, ces derniers sont proposés sous plusieurs types de décors à savoir les imitations pierre, bois, béton et autres.
Dans le lot, il y a également les ardoises naturelles qui malgré leur coût très élevé en valent la peine. En effet, ce bardage minéral bénéficie d’une très longue durée de vie tout en offrant une étanchéité totale aux intempéries. La pose s’effectue en assemblant les pièces exprès qui se superposent en forme d’écailles de poisson.
En dehors de la variété naturelle, il existe des ardoises en fibrociment choisies pour leur prix abordable et leur disponibilité en plusieurs formes, dimensions et coloris. Elles ont une durée de vie plus réduite de 20 ans, sans possibilité d’être recyclé.

Le liège pour son grand confort physiologique

Imputrescible et naturellement résistant aux insectes, le liège est un parfait substitut aux revêtements synthétiques du marché. Souple et agréable au toucher, ce matériau est obtenu à partir de l’écorce du chêne-liège et d’autres matières premières naturelles et renouvelables. Pour lui offrir une plus longue durée de vie, on l’enduira régulièrement d’une couche de vernis naturels ou d’huile de cire. Il est vendu sous forme de carreaux et de plaques fines à coller sur un autre support lisse, dur et sec ou comme éléments flottants. Le linoléum pour sa composition entièrement naturelle Le liège est également utilisé pour fabriquer un autre type de produit écologique à savoir le linoléum naturel. Ce dernier est en effet obtenu à partir d’un mélange de sciure de bois, d’additifs minéraux, de pigments, d’huile de lin et de résines naturelles. Il s’agit d’une véritable alternative aux revêtements en vinyle dont la durée de vie dépend de la qualité des joints. Grâce à de nouveaux motifs et couleurs, les modèles en carreaux ou en bandes disponibles offrent une large palette de combinaisons déco. Très résistant à l’usure et facile à entretenir, ce matériau fait de matières premières renouvelables a également l’avantage d’être antistatique, ininflammable, souple, antibactérien et hygiénique. Cette dernière caractéristique rendant l’utilisation du linoléum adaptée aux personnes allergiques ou asthmatiques. La pose se fera par collage sur un support (très plat, dur, lisse et sec) ou sans fixation. On évitera tout de même de le mettre dans les pièces humides.

Les peintures écologiques pour leur taux réduit, voire nul, de COV

A la place des enduits naturels, on peut choisir les peintures écologiques proposées dans de petits pots et dans une large et riche sélection de couleurs. Il s’agit en générale de revêtements alkydes et acryliques fabriqués à base d’huile et de pigments naturels. On les reconnaît grâce à la certification NF Environnement ou Écolabel (se référer à notre volet Éco-Reno 1.1).

Nos conseils !

Lors du choix du revêtement, il est conseillé de s’informer sur l’origine de provenance du matériau écologique ainsi que sur les produits utilisés pour la finition. A cet effet, il existe de nombreuses sociétés certifiées dans la production de matériaux de recouvrement muraux.
Pour éviter tout produit nocif, l’idéal serait d’éviter les éléments collés, vernis ou ayant subi des traitements divers. Au pire des cas, on vérifiera que le produit utilisé pour le collage, la finition ou la pose est entièrement naturel. Les huiles naturelles, les essences locales (pin, frêne, peuplier, hêtre, épicéa) et les colles à base de farine de riz ou de blé devant être privilégiées.

Previous slide Next slide Show content Hide content