Éco Réno
1.3

Dièse Rénova logo

Le plâtre

Notre 3ème volet de Éco-Reno se porte sur le plâtre.

Savez-vous ce qu’est le plâtre et de quoi est-il composé ?

Il est obtenu par chauffage du gypse, sulfate hydraté de calcium naturel.
C’est un matériau naturel. Mais sous la forte demande et la pression croissante des constructions, le gypse de carrière risque d’être remplacé par les gypses synthétiques : phosphogypse, sulfogypse, titanogypse, borogypse…

Caractéristiques du plâtre :

Le premier avantage est que le plâtre est facile à fabriquer, qu’il soit naturel ou synthétique. Son utilisation ne nécessite pas énormément de travail. En effet, il suffit de le réhydrater avant de l’appliquer sur le mur ou le plafond pour obtenir une structure solide. Il ne reste plus qu’à poncer, une fois sec, pour que votre mur soit lisse.

Un mur plâtré fera ressortir beaucoup mieux la peinture pour une durée plus longue. Le plâtre est également économique. Il ne nécessite aucun autre additif que l’eau, c’est le gâchage. Il est moins cher que les autres matériaux.

En plus, il est recyclable à 100%. Le plâtre déjà utilisé, récupéré, retrouvera toutes ses caractéristiques une fois re-mélangé à de l’eau. Cette matière agit également sur la qualité de l’air. Elle capte les saletés et les polluants comme le dioxyde de soufre.

Le plâtre offre aussi une bonne protection contre l’incendie. En présence du feu, il ne réagit que faiblement et il ne dégage pas de gaz nocif qui pourrait asphyxier.

Enfin, le plâtre est un matériau à usage multiple. Sa solidité permet de pouvoir ériger des murs de séparation. Il est léger, donc idéal pour des cloisons qui ne nécessitent pas de mur porteur.
Si l’eau est son principal allié, elle est également son pire ennemi. Le plâtre ne tolère pas l’humidité. Il se déforme rapidement et la tache créée par une coulée d’eau nécessite quelques travaux de réfection. Ce petit défaut implique plus d’attentions. Par contre, le plâtre peut être amélioré pour avoir des caractéristiques hydrofuges afin de supporter l’eau sans problème, du moins jusqu’à un certain degré. C’est une caractéristique qu’il convient de vérifier avant l’achat d’un panneau.

Quelle utilisation peut-on faire du plâtre ?

C’est un matériau qui s’utilise principalement en intérieur. Le plâtre, sous forme de poudre, peut être utilisé comme enduit. Certains l’utilisent comme mortier. Dans tous les cas, son adhérence permet une application rapide et solide sur des murs en ciment ou en bois. Ce lissage permet d’uniformiser murs et plafonds. Il peut aussi être utilisé pour réaliser des pièces d’ornement. Les artisans l’utilisent pour confectionner des corniches en relief. Ces dernières existent d’ailleurs en préfabriquées, en plaques et carreaux de plâtre. Une fois transformé en Placoplatre (plâtrerie), le plâtre est suffisamment solide pour être monté en mur de séparation.

Plaque de plâtre et Placoplatre, quelle différence ?

Une plaque de plâtre est du plâtre moulé pour obtenir une forme prête à être installée. Elle se prépare en 10 minutes. Une fois fabriquée, la plaque peut être transportée pour être posée.

Le Placoplatre est, quant à lui, du plâtre amélioré, généralement associé à d’autres matériaux tels que la chaux ou toute autre matière qui améliore sa solidité et sa résistance à l’humidité. Le Placoplatre a une densité supérieure à la plaque de plâtre ordinaire. Il est conçu pour être utilisé en revêtement de plafond ou en mur.

Le plâtre n’est pas si respectueux de l’environnement, même s’il est issu d’une matière naturelle indéfiniment recyclable si elle est retravaillée. Malheureusement, les déchets de démolition mélangent le plâtre avec des briques et autres matériaux ce qui rend difficile le recyclage. En outre, il dégage de l’hydrogène sulfuré, un gaz toxique, lors de sa dégradation, d’une part, et d’autre part, il rejette des sulfates solubles.

Le saviez-vous ?

La solution la plus efficace pour ne pas transmettre les bruits d’une pièce à l’autre est de désolidariser sol, mur et plafond en créant « une boîte dans la boîte ».

Même si la gêne occasionnée par un bruit est propre à chacun, il est admis qu’une pièce est agréable quand le niveau sonore ne dépasse pas 35 dB le jour et 30 dB la nuit.

Previous slide Next slide Show content Hide content