Éco Réno
1.2

Dièse Rénova logo

ITE & RGE

Cet article, est destiné à l’Isolation Thermique par l’Extérieur appelé ITE.

Pour améliorer le confort thermique et acoustique de votre maison lors de vos travaux de rénovation, l’isolation ITE sous bardage rapporté présente de nombreux avantages.

L’ITE permet de construire une véritable protection thermique du bâti grâce à la constitution d’une enveloppe autour de la maison. La continuité de l’enveloppe est ainsi assurée et réduit fortement les ponts thermiques, limitant ainsi les déperditions de chaleur.

Avantages de l’ITE :

Grâce à l’ITE, embellir le bâti devient un jeu d’enfants grâce à un choix varié de types de bardages. Vous pouvez ainsi sélectionner le matériau désiré, la couleur et la texture souhaitées pour une grande liberté architecturale et créer l’aspect extérieur qui vous correspond.

De plus, elle permet la suppression des ponts thermiques et de maintenir une température ambiante constante été comme hiver. L’ITE et sa haute-performance thermique est une solution très efficace pour réaliser des économies d’énergie puisqu’elle permet de gagner jusqu’à 3 classes de DPE (Diagnostic de Performance Énergétique).

Quel isolant choisir pour une solution thermique extérieure ?

Outre l’enduit ou le bardage qui donneront l’aspect désiré à votre maison, la principale question qui se pose lors des travaux d’isolation des murs par l’extérieur est le choix de l’isolant. Différents matériaux peuvent en effet être utilisés, présentant chacun leurs avantages et leurs inconvénients. Certains se révéleront plus ou moins adaptés à votre habitation et vous permettront de réaliser encore plus d’économies :

Les panneaux ou rouleaux de laine de verre, laine de roche (des isolants minéraux), mais aussi de polystyrène extrudé (PSX) et le polyuréthane (PUR) sont généralement privilégiés pour l’isolation extérieure des murs.

Pour une maison plus écologique, vous pouvez opter pour des matériaux naturels comme la fibre de bois, le chanvre ou le liège expansé.

Il existe également ce que l’on appelle des enduits isolants, c'est-à-dire des billes de polystyrène mélangées à du mortier. Attention toutefois si vous envisagez cette solution, les performances énergétiques sont moindres et cette solution ne doit être utilisée que si vous avez déjà isolé vos murs par l’intérieur.

Le saviez-vous ?

Dans tous les cas, l’isolant que vous allez choisir doit répondre à la réglementation, dont la plus importante est la résistance thermique. Indiquée sur l’emballage – ou les indications concernant l’isolant – par la lettre R, elle s’exprime en m².K/W. La résistance thermique dépend du matériau et de son épaisseur. Plus le chiffre est grand, plus l’isolation sera performante. Pour isoler des murs par l’extérieur, la réglementation impose de toute façon une résistance thermique allant de 2 à 2,3 m².K/W, selon la zone géographique. Toutefois, pour bénéficier d’aides financières comme l’éco-prêt à taux zéro ou le crédit d’impôt, elle devra atteindre respectivement 2,8 et 3,7 m².K/W a minima. D’autres éléments peuvent vous aider à choisir votre isolant : la résistance au feu, symbolisée par la lettre M avec des classes allant de M0 (incombustible) à M5 (très facilement inflammable), le coefficient de résistance à la vapeur d’eau symbolisé par la lettre grecque ɥ (mu), ou encore le bilan CO2 de l’Ademe.

Le label RGE, un signe de qualité professionnelle

Lorsque vous avez en tête de rénover votre logement, les principales interrogations qui vous viennent à l’esprit sont : « quels sont les travaux à réaliser en priorité ? » et « à qui vais-je faire appel pour les mener à bien ? ». En effet, le choix du professionnel est une étape cruciale car la qualité de votre installation en dépend. Afin de vous éclairer dans votre choix, le Gouvernement a décider d’harmoniser les différents signes de qualité professionnelle pour les regrouper sous une appellation commune : le label RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).
Le label RGE vous permet de reconnaître en un clin d’œil un artisan spécialisé dans les travaux d’économies d’énergie et vous aide ainsi à choisir une entreprise de confiance pour réaliser vos travaux.

Le label RGE, qu'est-ce que c'est ?

Le label RGE est une certification destinée aux artisans et, plus généralement, aux entreprises du bâtiment spécialisées dans les travaux de rénovation énergétique et dans l’installation d’équipements faisant appel aux énergies renouvelables. Ainsi, les entreprises RGE s’engagent dans une démarche de progrès continu. En application du principe de l’éco-conditionnalité, les aides à la rénovation énergétique sont réservées aux travaux réalisés par un artisan RGE.

Le principe d'éco-conditionnalité

Le principe de l’éco-conditionnalité a été mis en place par les pouvoirs publics et consiste à octroyer des aides financières aux particuliers à condition qu’ils réalisent des opérations en faveur du développement durable. Pour obtenir ces aides, le maître d’ouvrage qui désire entamer des travaux de rénovation énergétique doit nécessairement faire appel à une entreprise RGE.

Aujourd’hui, plusieurs aides sont concernées par ce principe d’éco-conditionnalité, les primes énergie, le crédit d’impôt et l’éco prêt à taux zéro. Ainsi, si vous souhaitez bénéficier de ces aides, l’artisan qui réalisera vos travaux d’économies d’énergie devra obligatoirement être titulaire du label RGE.

Previous slide Next slide Show content Hide content